dimanche 20 septembre 2015

Il y aura un jour où tous
en levant la vue,
nous verrons une terre,
qui mette liberté.


Frère ici ma main,
sera le vôtre mon front,
et votre geste toujours
tomberont sans soulever
ouragans de peur
face la liberté.


Nous ferons le chemin
sur la même tracée,
unissant nos épaules
afin de le porter
ceux qui sont tombés
criant liberté.


Il y aura un jour où tous
levant la vue,
voir une terre,
qui mette liberté.


Sonnerent les cloches
dès les beffrois
et les champs déserts
deviendront à granar
Unes longs épis
prets pour le pain.


Pour un pain dans les siècles
qu´il n'a jamais été distribué
parmi tous auxquels
qu´ont fait de leur mieux
pour pousser l'histoire
à la liberté.


Il y aura un jour où tous
en levant la vue,
nous verrons une terre,
qui mette liberté.


Il sera également possible
ce beau matin
ni vous, ni moi, ni l'autre
nous arrivons à  la voir;
mais nous devons forcer
de sorte que puisse être.

Qui soit comme un vent
que déracine les buissons
émergent la verité
et nettoye les chemins de
siècles de degats
contre la liberté.


Il y aura un jour où tous
en levant la vue,
nous verrons une terre,
qui mette liberté.

(JA Labordeta...Chansons d´amour et guerre)